La critique profite autant au critique qu’à la personne critiquée

De nos jours, la critique a une connotation si négative que la plupart des gens réagissent systématiquement mal rien qu’en entendant ce terme, sans même penser à ses avantages. Beaucoup de gens pensent que l’expression « critique constructive » est un terme qui a été inventé juste pour pouvoir indirectement dénigrer le travail des autres. Que s’est-il passé qu’une forme de communication aussi positive se transforme en un concept détesté et craint ?

  • Il est facile d’accepter le fait que la perfection n’existe pas.
  • Il paraît juste d’envisager l’erreur comme une étape inévitable de tout apprentissage.

Alors pourquoi est-il si difficile d’accepter la critique ?

  • L’orgueil, la susceptibilité, le perfectionnisme ?
  • Peut-être que notre éducation a malencontreusement entaché l’idée que l’on se fait de la critique. Serait-ce parce que certaines personnes l’instrumentalisent pour justifier les jugements qu’ils portent sur nos choix de vie ? Peut-être avez-vous entendu un trop grand nombre de fois les gens vous dirent qu’ils vous font de la « critique constructive » en s’y prenant très maladroitement et vous dire ensuite que vous ne devriez pas le prendre personnellement. Peut-être qu’à l’école vous n’étiez pas le plus fort dans une certaine matière et que l’enseignant se moquait de vous en faisant passer cela pour de la critique.

Mais la critique devrait vraiment être l’une des meilleures formes de soutien pour aider les autres à réussir. La critique est censée provenir d’experts dans le domaine. Elle est censée être positive, malgré tout ce que l’on a fait de cette pratique au fil des ans. Ainsi, la critique est un outil qui, afin d’offrir tous ses avantages, doit être maîtrisé par celui qui fait la critique et accepté par le sujet de la critique.

Pour la personne critiquée, c’est un moyen d’améliorer ses compétences dans son domaine en identifiant ses points faibles. Il y a toujours quelques choses à apprendre de quelqu’un qui a de l’expérience dans votre profession. Tout le monde a des expériences dans la vie et dans le monde des affaires, et la critique est un excellent moyen de partager ces expériences avec les autres.

  • Si vous êtes un écrivain par exemple, vous deviendrez un meilleur écrivain grâce à la critique.
  • Si vous êtes un artiste, vous deviendrez un meilleur artiste grâce à la critique. Un jour, quelqu’un vous ouvrira les yeux sur quelque chose que vous ignoriez et votre travail évoluera.

Et la critique profite autant au critique qu’à la personne critiquée. Le critique apprend de nouvelles perspectives. Il découvre la perspective de l’écrivain ou de l’artiste, et peut, à son tour, utiliser cette perspective pour développer son propre travail.

Un bon critique doit d’abord se mettre dans la peau du sujet de la critique. En second lieu, il doit regarder le travail du point de vue du public. Ensuite, il doit regarder le travail de son propre point de vue, en se référant à sa propre expérience. Penses-y. Si vous recevez des conseils de quelqu’un qui vient de regarder votre travail sous trois angles différents, c’est trois angles différents des vôtres. Pensez à tout ce que vous pourriez apprendre !

Accepter la critique peut donc être un super moyen pour progresser. Même si elle déstabilise, éveille des émotions désagréables, provoque une remise en question et challenge parfois durement, la critique est une opportunité de vous améliorer. Elle peut même parfois, si vous y réagissez pertinemment, vous aider à bonifier votre image.

Envie d’apprendre à donner et à recevoir du feed-back ? Cliquez sur ce lien pour prendre RDV en ligne – une session offerte et sans engagement pour vous aider à vous rapprocher de vos objectifs.

Coachement vôtre 

Marie-Florence Nguyen

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page