Comment bien réagir face à la critique ?

Le fait est que, peu importe ce que vous faites dans la vie, vous serez amené à un moment ou à un autre à faire face à la critique. Que vous soyez écrivain, artiste, designer, chef cuisiner ou dirigeant, peu importe. Peu importe la carrière que vous choisissez, il y aura toujours de la critique à laquelle vous devrez faire face.

Pour tirer le meilleur parti de la critique, il faut arriver à un stade où il est facile et presque naturel d’avoir la capacité de respirer et de réfléchir, pour pouvoir y répondre avec calme et ne pas réagir impulsivement face à elle. Il y a 5 étapes très simples que vous pouvez pratiquer et ensuite mettre en action pour vous familiariser avec la critique.

  • Etape 1, aimez ce que vous faites. Cela semble assez simple, non ? La vérité est que, si vous aimez vraiment ce que vous faites, alors votre travail reflétera cela. Et si vous aimez vraiment ce que vous faites, alors vous vous découvrirez plus ouvert à la critique extérieure. Si, en revanche, votre travail n’est rien d’autre qu’un passe-temps ou quelque chose que vous faites pour gagner de l’argent, il vous sera beaucoup plus difficile de recevoir des critiques.
  • Etape 2, croyez-en ce que vous faites. Vous devriez seulement faire des choses en lesquelles vous croyez vraiment. Si vous avez de fortes convictions, la critique ne fera qu’alimenter ces convictions, et non les démanteler. De plus, vous serez non seulement en mesure de recevoir gracieusement la critique, mais vous serez aussi capable d’en débattre !
  • Etape 3, trouvez l’aspect positif dans tout ce que vous faites. Malheureusement, la critique a intrinsèquement une connotation négative. Il n’y a pas beaucoup de gens qui entendent le mot critique et qui pensent : « Oh, comme c’est merveilleux, on me critique aujourd’hui. » Donc, face à toute critique, il est impératif de trouver les aspects positifs que celle-ci véhicule, peu importe d’où ou de qui elle vient.
  • Etape 4, ne prenez pas au mot chaque critique. Demandez-vous de quelle façon la personne vous a-t-elle adressé la critique ? Était-ce sur un ton acceptable ou sous l’impulsivité ? Était-elle expliquée clairement à des fins d’apprentissage ? Y avait-il des faits reliés à cette critique ? La personne a-t-elle de l’expérience dans le domaine dans lequel elle vous critique ? Au final, plusieurs choses entrent en ligne de compte avant d’accepter une critique. Faites bien l’analyse à savoir si c’était une critique constructive.
  • Etape 5, rappelez-vous que personne n’est parfait et que nous avons tous besoin de faire des erreurs pour apprendre. Acceptez vos erreurs. C’est probablement le point le plus difficile, mais l’étape cruciale pour accepter la critique. En admettant vos erreurs et en étant transparent envers les autres lorsque vous êtes la cause d’un problème, ceci permet d’en apprendre plus sur vous-même. Comment est-ce que votre corps/esprit a réagi face au stress ? Combien de temps ça vous prendra avant de passer par-dessus une étape difficile de votre vie ? Était-ce réellement une erreur fondamentale ou étiez-vous simplement trop sévère envers vous-mêmes ? En agissant de la sorte, croyez-moi, vous vivrez une vie plus sincère et votre entourage appréciera grandement votre humilité et votre sincérité.

Soyons réalistes, vous aurez probablement à faire face à la critique à différents moments de votre vie. Mais si vous pouvez assimiler ces trois étapes très simples, vous trouverez que le sentiment terrible que vous évoque la critique va commencer à s’estomper, et vous serez en mesure de répondre calmement aux commentaires que l’on vous fait sans vous laisser emporter.

Vous avez aimé cet article ? Laissez votre commentaire ci-dessous.

Vous souhaitez échanger avec moi, cliquez sur ce lien pour prendre RDV en ligne

Coachement vôtre

Marie-Florence Nguyen

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page